Core Web Vitals : guide SEO complet pour des temps de chargement plus courts de vos pages

Core Web Vitals : guide complet pour optimiser les temps de chargement des pages

paper pencil cartoon  Betty Lamy paper pencil cartoon  6 août 2021 paper pencil cartoon  13 septembre 2021 blue eyes  1023 paper pencil cartoon  11 minutes


La vitesse des pages est depuis longtemps un facteur de classement pour Google. En commençant par la première annonce en 2010, puis en la renforçant avec une autre mise à jour en 2018, et enfin en scellant l'affaire avec l'introduction de Core Web Vitals en 2020. Dans cet article, nous allons voir ce qu'est la vitesse des pages aujourd'hui, comment la mesurer et, surtout, comment améliorer les scores de vitesse des pages pour votre site Web.

Qu'est-ce que la vitesse des pages ?

Pendant longtemps, Google lui-même a eu du mal à mesurer la vitesse des pages. Quelles sont les bonnes mesures ? Utilisez-vous des données de terrain ou des données de laboratoire ? Faut-il mesurer la page entière ou seulement la partie supérieure ? Il y a des dizaines de mesures qui entrent en ligne de compte dans la vitesse des pages et il a fallu beaucoup de temps pour déterminer celles qui sont vraiment importantes pour l'utilisateur.

Finalement, Google s'est mis d'accord sur un ensemble de trois mesures qui sont désormais considérées comme les plus importantes pour la vitesse des pages : Largest Contentful Paint (LCP), First Input Delay (FID) et Cumulative Layout Shift (CLS). Connus sous le nom de Core Web Vitals, ces paramètres sont destinés à mesurer la vitesse perçue des pages, par opposition à leur vitesse réelle.

Le "Largest Contentful Paint" (LCP)

Le Largest Contentful Paint est le temps nécessaire pour que l'élément le plus grand de la fenêtre d'affichage se charge complètement.

Les points de référence pour cette mesure sont les suivants :

Le "Largest Contentful Paint"Échelle de mesure du LCP (Largest Contentful Paint) pour l'affichage complet de l'élément.

Il est courant que l'élément le plus volumineux soit une image. L'optimisation des images est donc le principal facteur contribuant à cette mesure. En outre, LCP dépend des temps de réponse du serveur, du code bloquant le rendu et du rendu côté client.

Le "First Imput Delay" (FID)

Le First Input Delay est le délai entre l'affichage d'un élément interactif et le moment où il devient fonctionnel. Par exemple, un bouton est affiché sur la page, vous cliquez dessus, mais il n'est pas encore réactif.

Les points de référence pour cette mesure sont les suivants :

Le "First Imput Delay"Échelle de mesure du FID (First Input Delay) pour le délai d'affichage fonctionnel d'un élément interactif.

Le FID peut être optimisé grâce au fractionnement du code et à l'utilisation de moins de JavaScript.

Le "Cumulative Layout Shift" (CLS)

Le Cumulative Layout Shift mesure si les éléments de la page se déplacent lors du chargement. Imaginons qu'une page semble prête à être utilisée, mais qu'une nouvelle image apparaisse en haut de la page et que le reste du contenu soit repoussé vers le bas : il s'agit d'un changement de mise en page.

Les critères de référence pour cette mesure sont les suivants :

Le "Cumulative Layout Shift"Échelle de mesure du CLS (Cumulative Layout Shift) pour le déplacement d'affichage lors du chargement.

Le CLS dépend des attributs de taille correctement définis et du chargement de vos ressources dans un ordre précis, de haut en bas.

Comment mesurer la vitesse des pages de votre site web ?

Il existe un grand nombre d'outils fournis par Google qui proposent les Core Web Vitals dans le cadre de l'audit des pages :

Les outils Google permettant un calcul des Core Web VitalsGoogle propose de nombreux outils pour auditer vos pages sur les Core Web Vitals

L'un des problèmes est que certains de ces outils utilisent des données de laboratoire au lieu de données de terrain, alors que Google classe vos pages en se basant exclusivement sur les données de terrain. Ces outils se distinguent par le fait qu'ils remplacent la métrique FID, uniquement basée sur le terrain, par la métrique TBT (Total Blocking Time), mesurée en laboratoire.

L'autre problème est que la plupart de ces outils ne peuvent évaluer qu'une page à la fois, ce qui n'est pas une approche pratique pour optimiser l'ensemble de votre site Web.

Parmi les outils Google énumérés ci-dessus, le meilleur outil à utiliser est probablement Google Search Console. Là, vous pouvez aller dans Expérience > Core Web Vitals et voir le rapport pour toutes vos pages en même temps :

Le rapport des Core Web Vitals par GoogleRapport des Core Web Vitals par Google Search Console sur l'ensemble des pages.

Sous le rapport, il y a une liste de tous les paramètres qui ont échoué :

Le détail du rapport des Core Web Vitals par GoogleListe des éléments Core Web Vitals à corriger sur la Search Console de Google

À partir de là, vous pouvez suivre le processus d'exploration pour trouver les problèmes spécifiques à chaque mesure, puis les pages affectées par le problème, et après quelques clics, vous vous retrouverez dans le rapport PageSpeed Insights pour une page spécifique. Ainsi, bien que le rapport de haut niveau soit fourni en vrac, déterminer quelles pages sont affectées par quels problèmes peut être un processus fastidieux.

Comment améliorer la vitesse des pages de votre site web ?

Maintenant que vous avez une liste des pages concernées, il est temps de travailler à l'amélioration de la vitesse de vos pages. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des possibilités d'optimisation les plus courantes, ainsi que des conseils sur la manière de les exploiter.

1. Définir les dimensions de l'image

Commençons par quelque chose de simple. Lorsque vous omettez les dimensions des images dans votre code, le navigateur peut mettre un certain temps à dimensionner correctement vos images et vos vidéos. Cela signifie que le contenu de votre page sautera et affectera négativement votre score CLS.

Pour éviter ce problème, définissez toujours des propriétés de largeur et de hauteur pour vos images, comme suit :

<img src="/oreiller.jpg" width="640" height="360" alt="oreiller violet avec motif de fleurs" />

Avec ces informations, n'importe quel navigateur peut calculer les dimensions de votre image et réserver suffisamment d'espace sur la page. Cela devrait régler la plupart, sinon la totalité, de vos problèmes de CLS.

2. Servir les images dans des formats de nouvelle génération

Tous les formats d'image ne sont pas égaux. Nos fidèles formats JPEG et PNG présentent désormais des caractéristiques de compression et de qualité bien moins bonnes que celles des formats AVIF, JPEG 2000, JPEG XR et WebP.

Parmi ces formats, WebP est probablement celui qu'il faut considérer en premier. Il prend en charge la compression avec et sans perte, et permet la transparence et l'animation. En outre, les fichiers WebP sont généralement 25 à 35 % plus légers que les PNG et les JPEG de qualité similaire. Et bien que dans le passé, il était fréquent que le format WebP ne soit pas pris en charge par certains navigateurs, Safari a récemment ajouté la prise en charge de WebP dans sa version 14, de sorte que la prise en charge totale du format par les navigateurs est désormais supérieure à 90 %.

Si votre site Web est construit sur WordPress, vous pouvez facilement créer une copie WebP de vos images avec un plugin d'optimisation d'image comme Imagify. Les outils modernes de création de thème (Wordpress) ou template (Joomla) comme Yootheme propose l'option WebP directement dans leurs settings. Si votre site Web n'est pas construit sur une plateforme CMS ou si vous ne voulez pas installer trop de plugins, vous pouvez convertir vos images à l'aide de convertisseurs en ligne ou d'éditeurs graphiques.

3. Compresser vos images

Que vous utilisiez ou non des formats d'image de nouvelle génération, la compression de vos images reste un moyen valable de réduire la taille globale des pages. Là encore, si votre site Web est construit sur WordPress, vous pouvez compresser vos images en masse avec des plugins d'image comme WP Smush. Plus globalement, si votre site est contrauit avec Drupal, Joomla, Magento ou Wordpress, le plugin JCHOptimize vous permettra, entre autre, de compresser vos images. Vous pouvez également utiliser des compresseurs en ligne si vous ne voulez pas installer trop de plugins et risquer de ralentir votre site Web. En dernier recours, utilisez des éditeurs graphiques pour compresser vos images avant de les télécharger sur votre site Web.

En utilisant un compresseur en ligne, on peut économiser entre 30% et 75% par image et 68% au total.

4. Report des images hors écran

Les images hors écran sont celles qui apparaissent sous la ligne de flottaison, ce qui signifie que l'utilisateur ne les verra pas avant d'avoir fait défiler l'écran initial. Et c'est un thème commun à tout le reste de l'article : le chargement de tout ce qui se trouve sous la ligne de flottaison doit être reporté jusqu'à ce que les éléments au-dessus de cette ligne soient entièrement chargés. La zone au-dessus de la ligne de flottaison est celle que Google utilise pour mesurer la vitesse de votre page, et c'est donc sur elle que vous devez concentrer la plupart de vos efforts d'optimisation.

Visuel d'un exemple d'images hors ecransVisuel d'un exemple d'images affichées et sous la ligne de flottaison (hors écran)

La technique permettant de traiter les images hors écran est appelée chargement paresseux ou lazy loading en anglais. En principe, les images situées au-dessus de la ligne de flottaison sont chargées en premier, et les images hors écran, en dessous de la ligne de flottaison, ne sont chargées que lorsque l'utilisateur fait défiler la page.

5. Convertir les gifs en vidéos

Cela peut sembler contre-intuitif, mais les gifs ont souvent une taille de fichier plus importante que les vidéos. Cela n'a aucun sens, je ne sais pas comment c'est arrivé, mais la conversion d'un gros gif en vidéo permet de réduire la taille du fichier jusqu'à 500 %, voire plus. Donc, si votre rapport sur la vitesse des pages vous dit d'utiliser des formats vidéo pour le contenu animé, autant le prendre au sérieux.

Pour convertir des gifs en vidéos, vous pouvez utiliser n'importe quel convertisseur en ligne ou télécharger un outil comme FFmpeg. Google recommande en fait de créer deux formats vidéo : WebM et mp4. WebM est similaire à WebP dans le sens où il est plus léger, mais n'est pas encore pris en charge par tous les navigateurs. Ainsi, lorsque vous ajoutez votre vidéo à la page, vous devez d'abord répertorier la version WebM, puis la version mp4 en guise de sauvegarde :

<video autoplay loop muted playsinline>
  <source src="/animation.webm" type="video/webm">
  <source src="/animation.mp4" type="video/mp4">
</video>

Notez que l'élément vidéo possède également quatre attributs supplémentaires : autoplay, loop, muted et playsinline. Ces attributs permettent à votre vidéo de se comporter comme un gif : elle commence à être lue automatiquement, elle est en boucle, sans son, et elle est lue en ligne.

6. Reportez les CSS inutilisés

Les CSS inutilisées peuvent ralentir la construction de l'arbre de rendu par le navigateur. En effet, le navigateur doit parcourir l'ensemble de l'arbre DOM et vérifier quelles règles CSS s'appliquent à chaque nœud. Par conséquent, plus il y a de CSS inutilisé, plus le navigateur aura besoin de temps pour calculer les styles de chaque nœud.

L'objectif ici est d'identifier les éléments CSS inutilisés ou non critiques et de les supprimer complètement ou de modifier l'ordre de leur chargement.

7. Minimiser JS et CSS

Les fichiers JS et CSS peuvent souvent contenir des commentaires, des espaces, des sauts de ligne et des morceaux de code inutiles. Leur suppression peut alléger vos fichiers jusqu'à 50 %, bien que la minification moyenne soit beaucoup plus faible. Il s'agit néanmoins d'une contribution marginale à la vitesse de votre page et cela vaut la peine d'essayer.

Si vous avez un petit site Web, vous pouvez réduire le code à l'aide de programmes de réduction en ligne, comme CSS Minifier, JavaScript Minifier et HTML Compressor. Ou, si votre site est construit sur une plateforme CMS, il existe certainement des plugins qui peuvent effectuer le travail pour vous, par exemple le plugin JCHOptimize dont nous parlions précédemment. Pour un site Web personnalisé, veuillez consulter ce guide sur la réduction des CSS et ce guide sur la réduction des JS.

8. Extraire les CSS critiques

Par défaut, les CSS sont des ressources qui bloquent le rendu. Votre page ne sera pas rendue tant que le navigateur n'aura pas récupéré et analysé les fichiers CSS, ce qui peut prendre beaucoup de temps.

Pour résoudre ce problème, vous pouvez extraire uniquement les styles qui sont nécessaires pour la zone au-dessus de la ligne de flottaison de votre page et les ajouter au <head> de votre document HTML. Le reste de vos fichiers CSS peut être chargé de manière asynchrone. Cela améliorera considérablement vos scores LCP et fera apparaître vos pages plus rapidement aux yeux des utilisateurs.

9. Améliorer le temps de réponse du serveur

Le plus désagréable dans les délais de réponse des serveurs, c'est qu'il existe un large éventail de raisons qui peuvent les provoquer. Il peut s'agir, par exemple, d'un routage lent, d'une logique applicative lente, d'un manque de ressources CPU, de requêtes de base de données lentes, d'un manque de mémoire, de frameworks lents, etc.

Une solution simple et non-déviable à ces problèmes est de passer à un meilleur hébergement, ce qui dans de nombreux cas signifie passer d'un hébergement partagé à un hébergement privé. L'hébergement privé s'accompagne généralement de réseaux CDN et d'autres astuces de diffusion de contenu qui ont un effet positif sur la vitesse des pages.

10. Report/asynchronisation de JS tiers

Les ressources tierces, comme les boutons de partage social et les éléments de lecteur vidéo, ont tendance à être très gourmandes en ressources. En outre, chaque fois que le navigateur rencontre un élément de JS, il interrompt l'exécution du HTML jusqu'à ce qu'il traite le JS. Tout cela a tendance à entraîner une baisse mesurable de la vitesse des pages.

Si l'une de vos ressources tierces n'est pas essentielle, c'est-à-dire qu'elle n'a pas d'incidence sur l'apparence ou la fonction de la page, vous devez la retirer du chemin de rendu critique. Pour charger des ressources tierces plus efficacement, vous pouvez utiliser l'attribut async ou defer. L'attribut async est plus souple - il permet de télécharger simultanément du HTML et du JS, mais il mettra toujours le HTML en pause pour exécuter le JS. L'attribut defer est plus difficile - il ne mettra pas en pause HTML pour exécuter JS, qui ne sera exécuté qu'à la toute fin.

Différences entre les attributs async et deferUtilisez les attributs async et defer pour réduire les différences de chargement

11. Préconnexion à des ressources tierces

En règle générale, l'établissement de connexions, surtout lorsqu'elles sont sécurisées, prend beaucoup de temps. En effet, cela nécessite des consultations DNS, des échanges SSL, des échanges de clés secrètes et quelques allers-retours vers le serveur final responsable de la demande de l'utilisateur. Afin d'économiser ce temps précieux, vous pouvez donc vous pré-connecter aux origines requises à l'avance.

Pour pré-connecter votre site web à une source tierce, il vous suffit d'ajouter une balise de lien à votre page :

<link rel="preconnect" href="https://example.com">

Après la mise en œuvre de la balise, votre site Web ne devra pas passer de temps supplémentaire à établir une connexion avec le serveur requis, ce qui évitera à vos utilisateurs d'attendre plusieurs allers-retours supplémentaires.

12. Fractionner les tâches longues

Chaque fois qu'un morceau de JavaScript prend plus de 50 ms à s'exécuter, votre page peut sembler ne pas répondre à l'utilisateur. Pour résoudre ce problème, il est recommandé de rechercher ces longues tâches, de les décomposer en segments plus petits et de les faire charger de manière asynchrone. De cette façon, de courtes fenêtres de réactivité seront intégrées au processus de chargement de votre page.

Vous pouvez utiliser Chrome DevTools pour identifier les tâches trop longues - ce sont celles qui sont marquées d'un drapeau rouge :

Exemple d'un rapport Chrome DevToolsExemple d'un rapport Chrome DevTools

Une fois que vous avez identifié les tâches longues sur vos pages, vous pouvez les diviser en tâches plus petites, retarder leur exécution ou même les déplacer hors du thread principal via un web worker.

13. Précharger les ressources clés

C'est aux navigateurs de décider des ressources à charger en premier. Par conséquent, ils essaient souvent de charger les ressources les plus importantes, comme les CSS avant les scripts et les images, par exemple. Malheureusement, ce n'est pas toujours la meilleure solution. En pré chargeant les ressources, vous pouvez modifier la priorité de chargement du contenu dans les navigateurs modernes en leur faisant savoir ce dont vous aurez besoin plus tard.

À l'aide de la balise <link rel="preload">, vous pouvez informer le navigateur qu'une ressource est nécessaire dans le cadre du code responsable du rendu du contenu au-dessus du pli, et lui faire récupérer la ressource dès que possible.

Voici un exemple d'utilisation de cette balise :

<link rel="preload" as="script" href="/script.js" />
<link rel="preload" as="style" href="/style.css" />
<link rel="preload" as="image" href="/img.png" />
<link rel="preload" as="video" href="/vid.webm" type="video/webm" />
<link rel="preload" href="/font.woff2" as="font" type="font/woff2" crossorigin />

Veuillez noter que la ressource sera chargée avec la même priorité. La différence réside dans le fait que le téléchargement commencera plus tôt, le navigateur ayant connaissance du pré chargement à l'avance. Si vous utilisez le CMS Joomla, le composant 4SEO vous permettra de faire cela simplement.

14. Activer la mise en cache du navigateur

Sans la mise en cache du navigateur, chaque fois que vous visitez la même page, la page entière est chargée à partir de zéro. Avec la mise en cache du navigateur, certains éléments de la page sont stockés dans la mémoire du navigateur, de sorte que seule une partie de la page doit être chargée à partir du serveur. Naturellement, la page se charge beaucoup plus rapidement lors des visites répétées et vos scores globaux de vitesse de page augmentent.

Normalement, l'objectif est de mettre en cache autant de ressources de la page que possible et aussi longtemps que possible, et de s'assurer que les ressources mises à jour sont revalidées pour la mise en cache. Vous pouvez en fait contrôler tous ces paramètres à l'aide d'en-têtes HTTP spéciaux qui contiennent des instructions de mise en cache. Ce guide de Google constitue un bon point de départ pour se familiariser avec la mise en cache HTTP.

15. Réduire la taille du DOM

Une trop grande arborescence DOM avec des règles de style compliquées peut avoir un impact négatif sur des éléments tels que la vitesse, le temps d'exécution et les performances de la mémoire. La meilleure pratique consiste à avoir une arborescence DOM de moins de 1500 nœuds au total, avec une profondeur maximale de 32 nœuds et aucun nœud parent avec plus de 60 nœuds enfants.

Une très bonne pratique consiste à supprimer les nœuds du DOM dont vous n'avez plus besoin. À cet effet, envisagez de supprimer du document chargé les nœuds qui ne sont pas affichés actuellement et essayez de les créer uniquement lorsqu'un utilisateur fait défiler une page ou appuie sur un bouton.

16. Évitez trop de redirections

Se débarrasser de toutes les redirections inutiles est l'une des meilleures choses que vous puissiez faire pour la vitesse de votre site. Chaque redirection supplémentaire ralentit le rendu des pages et ajoute un ou plusieurs allers-retours HTTP requête-réponse.

La meilleure pratique consiste à ne pas utiliser de redirections du tout. Toutefois, si vous devez absolument en utiliser une, il est essentiel de choisir le bon type de redirection. Il est préférable d'utiliser une redirection 301 pour une redirection permanente. Mais si, par exemple, vous souhaitez rediriger les utilisateurs vers des pages promotionnelles à court terme ou des URL spécifiques à un appareil, les redirections temporaires 302 sont la meilleure option.

Redirection 301 contre 302. Vous ne savez pas lequel utiliser ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas le seul. Même aujourd'hui, la plupart des propriétaires de sites Web ne savent pas quel type de redirection est le meilleur pour le référencement. Heureusement pour vous nous avons rédigé un article complet sur le sujet : 301 vs 302 redirections et référencement: quoi, pourquoi et comment

Pour finir

Les problèmes énumérés ci-dessus ne sont pas tous ceux qui peuvent affecter la vitesse des pages, mais plutôt les plus courants et ceux qui présentent le plus grand potentiel d'amélioration. Veillez à adapter vos stratégies d'optimisation aux problèmes qui apparaissent dans votre rapport sur la vitesse des pages. Gardez à l'esprit que les problèmes présents sur de nombreuses pages de votre site Web peuvent souvent être résolus en masse par la mise en œuvre de changements simples et à l'échelle du site.

Article mis à jour le 13 septembre 2021

Vous souhaitez créer
votre site web ?

L'agence Agerix étudie votre besoin et vous établi sous 48 heures un devis personnalisé et adapté.
 

Betty Lamy
paper pencil cartoon Article rédigé par Betty Lamy
Bio rapide : Cheffe de projet au sein de l’agence Agerix, elle est spécialisée dans les projets référencement, marketing, et, en tant que responsable qualité, a la charge du respect des normes de référencement natif et de l’accessibilité sur nos projets.

Lire plus d'article sur le blog agerix.fr

À lire également dans cette catégorie


Dans ce monde hautement compétitif, la survie de votre entreprise dépend de la manière dont vous structurez et mettez en œuvre vos stratégies marketing.

Les stratégies marketing pour avoir une entreprise en bonne santé

Dans ce monde hautement compétitif, la survie de votre entreprise dépend de la manière dont vous structurez et mettez en œuvre vos stratégies marketing. Internet regorge de centaines de marques qui se battent littéralement pour attirer plus de clients jour après jour. Il est donc essentiel que vous tiriez parti de stratégies marketing solides pour que votre marque se distingue des autres.


paper pencil cartoon 08 août 2021 paper pencil cartoon 09/01/21 blue eyes 774

Explications des valeurs noopener, noreferrer et nofollow

Explications des valeurs noopener, noreferrer et nofollow

Si vous êtes impliqué dans le développement web ou l'optimisation des moteurs de recherche (SEO), il y a de fortes chances que vous soyez tombé sur les termes noopener, noreferrer et nofollow. Qu'est-ce que noopener noreferrer ? Qu'en est-il du nofollow ? Dans cet article, nous vous expliquons tous ces termes et leurs implications sur le référencement et la sécurité web.


paper pencil cartoon 09 septembre 2021 paper pencil cartoon 09/23/21 blue eyes 431

Pourquoi et comment le décodage progressif des images accélère le chargement des pages et améliore l'expérience de navigation sur le Web.

Améliorer l'expérience Web grâce au décodage progressif des images

Le décodage progressif des images est un excellent moyen d'accélérer le chargement des pages et donc d'améliorer l'expérience de navigation sur le Web. Ce billet explique pourquoi et détaille les développements récents de cette approche.


paper pencil cartoon 08 août 2021 paper pencil cartoon 08/17/21 blue eyes 698

Viva Connections : ce que votre intranet pourrait être

Viva Connections : ce que votre intranet pourrait être

Avec Microsoft Viva, les entreprises pourraient disposer d'une nouvelle plateforme pour l’expérience de l’employé (EXP) qui rassemble les communications, les connaissances, l'apprentissage, les ressources et les points de vue dans une collection d'applications livrées en équipes. Voici comment Viva Connections pourrait être la passerelle vers un intranet orienté Expérience des Employés.


paper pencil cartoon 02 février 2021 paper pencil cartoon 07/02/21 blue eyes 1359

Comment améliorer facilement votre classement SEO grâce à du contenu visuel

Améliorez facilement votre classement SEO grâce à du contenu visuel

Le contenu visuel est un outil puissant lorsqu'il est exploité et utilisé à son plein potentiel. Améliorez votre classement dans les moteurs de recherche grâce à ce contenu.


paper pencil cartoon 02 février 2021 paper pencil cartoon 09/17/21 blue eyes 219

Quelles sont les tendances du marketing numérique pour 2021 ?

Quelles sont les tendances du marketing numérique pour 2021?

L'industrie du jeu est l'une des plus prospères grâce à ses stratégies de marketing numérique. L'une des raisons de son succès est de rester à la pointe des nouvelles tendances et de s'adapter constamment aux changements. Dans un monde où les produits sont pratiquement indiscernables les uns des autres, nous devons concentrer tous nos efforts pour nous différencier de nos concurrents et dynamiser notre activité en utilisant à notre avantage les derniers développements du marketing numérique, et le casino en ligne est l'un des exemples à suivre. Quelles sont les tendances pour 2021 ?


paper pencil cartoon 01 janvier 2021 paper pencil cartoon 05/23/21 blue eyes 1100

Vous souhaitez créer
votre site web ?

L'agence Agerix étudie votre besoin et vous établi sous 48 heures un devis personnalisé et adapté.
 


Agerix : Agence digitale Gauloise
4 rue Jean Moulin 33310 Lormont, France , Tel:+33 5 35 54 92 03 , Fax:+33 9 72 14 74 74 , E-mail: contact(at)agerix.fr
Confidentiel Agence Agerix © 2019 S.A.R.L au capital de 8500 euros. RCS Bordeaux 812 619 062.
A.P.E 6202A N° identification T.V.A FR42812619062